Petits Pots de Crème de Chocolat Noir

Recette Crème Chocolat Noir 70% sans lait ni féculents à IG bas

 

Une crème de chocolat noir à présenter en petits pots ou pas. Avec son index glycémique bas, sans produits laitiers et sans féculent, elle plaira à nombre d’entre nous. Un succès facile quand on reçoit. Un dessert parfaitement adapté à un régime équilibré, hors période d’amincissement.

 

Ingrédients

  • Portions: 1
  • Préparation: 10 minutes
  • Temps de cuisson: 30 minutes
  • Repos: 1 heure
  • Difficulté: facile

Préparations

Faites bouillir le lait d’avoine.
Hors feu, ajoutez le chocolat noir 70% et laissez le fondre dans le lait d’avoine.
En attendant, bien mélanger les jaunes d’oeufs avec le fructose.
Mettez tout dans le lait et bien mélanger.
Faites chauffer sans bouillir en remuant fréquemment environ 30 minutes ou jusqu’à l’obtention d’une crème épaisse et onctueuse.
Une fois la crème refroidie, placez la au réfrigérateur au moins 1 heure avant de servir.

En Savoir Plus

Vous pourriez utiliser d’autres laits comme le lait d’amande, le lait de noisette ou le lait de soja, mais voici pourquoi je choisis le lait d’avoine :

  • dans la version sans sucre bien entendu, il a le meilleur au goût
  • au niveau des ingrédients, c’est le plus facile à trouver sans maltodextrine, sans fécules ou autres amidons.
  • c’est le moins coûteux
  • moins de risque d’allergie
  • L’Index Glycémique Maximal de cette recette est de 35 pour la farine de noix de coco et 30 pour le lait d’avoine.

    Et Si…

    Avec du chocolat noir 99% ou chocolat noir 100% et uniquement la stevia comme sucre.
    Avec du cacao dégraissé en poudre sans sucre.
    Pourquoi pas l’utiliser comme une ganache au chocolat.
    Entre deux couches de crumble ou saupoudré de crumble.
    Sur du pain grillé en toast / tartinade, comme du Nutella, en attendant ma recette de Nutella révolutionnaire :-) .

    recette sans soja pour éviter les allergies alimentaire recette sans lait et produits laitiers pour une meilleure santé

     
     
     
     
    Last Modified 16/09/2012
    Publié Par : Madame Coquille

    Tagged: , , , , , , , , , ,

    Commentaires: 6

    1. Eve 07/07/2012 à 15:56 Reply

      Bonjour,

      votre recette est tentante, mais il me semble que l’indice glycémique du kuzu est très élevé! Ou me trompe-je?
      Et merci pour votre utilisation régulière de la farine de coco! J’aime beaucoup mais je ne sais jamais trop comment l’utiliser.

      • Madame Coquille 07/07/2012 à 17:12 Reply

        J’ai cherché, mais impossible de trouver l’index glycémique. Les seules informations que j’ai vue c’est que l’index glycémique est ‘bas’, ce qui veut dire entre 0 et 55. Si vous trouvez mieux, je suis preneuse.

        Pour être toute à fait honnête, je ne suis pas satisfaite du Kuzu comme épaississant, il est cher à l’achat et je trouve les résultats moyens. J’ai quelques pistes…

        Vous parlez de la farine de coco, elle serait parfaite comme épaississant, mais pour l’instant elle semble devenir granuleuse dans mes recettes chaudes et a déjà envoyé plusieurs plats à la poubelle.

        La farine de quinoa, parfaite texture, mais c’est juste immonde au goût. J’ai trouvé un producteur de farine de quinoa en Californie qui lave la farine/quinoa, éliminant le mauvais goût, mais pas disponible en France.

        N’hésitez pas à me proposer d’autres solutions.

    2. Eve 19/07/2012 à 16:50 Reply

      Je pensais que le kuzu avait le même indice que l’arrowroot, c’est à dire 85. Ce site le dit également. http://www.guianutricion.com/fr/montignac/29-indice-glicemico Mais je ne prétends pas qu’il est correct….
      Il y a la farine de caroube également. J’en ai acheté mais je n’ai pas encore fais d’essai. Je pense que cela s’utilise dans des préparation froides, ce qui est déjà plus difficile. A priori ça avait l’air de faire des préparations un peu « gluantes »…
      Dommage pour la farine de quinoa lavée!!

    3. Madame Coquille 19/07/2012 à 22:18 Reply

      Je dois avouer, ayant souvent chercher, l’index glycémique est toujours plus fiable sur http://www.glycemicindex.com/ : c’est un base de donnée qui compilent les résultats d’études fait sur l’IG à travers le monde. On n’y trouve pas tout, mais c’est quand même assez complet. Ensuite, http://www.montignac.com/fr/rechercher-l-index-glycemique-d-un-aliment/ est aussi une source assez fiable, je crois que Montignac a fait ses recherches et que les chiffres sont aussi basés sur le résultat d’étude, plus souvent qu’autrement ses résultats sont similaires au premier site mentionné (il doit y avoir trouvé beaucoup lui aussi).

      Par contre, il faut savoir que http://www.glycemicindex.com compile les résultats. Pour établir l’IG d’un aliment, il y a une méthode à suivre et tous ne le font pas, donc il faut analyser la recherche elle même. Beaucoup de tests sont faits sur des sujets diabétiques de type 1 ou type 2, se qui modifie considérablement le résultat. J’ai vue beaucoup de sites qui affichent des données, clairement pris de ce site, et pour des études faites sur des sujets diabétiques, le vrai bordel. Il suffit d’un site qui publie une fausse donnée pour que celle-ci soit répliquer à l’infinie. Il faut aussi savoir que la variété, la maturité et plusieurs autres facteurs affectent l’IG, alors c’est assez peu précis, il faut uniquement s’en servir comme point de référence.

    4. Eve 21/07/2012 à 15:24 Reply

      Merci pour le site glycemic.index.com, je ne connaissais pas. Par contre, ils donnent parfois de différents indices pour un même aliment. Ex., la banane, le riz… Mais sinon en effet je consulte surtout le site de Montignac, ainsi que la liste des indices reçue avec le livre Le nouveau régime IG.

      • Madame Coquille 22/07/2012 à 00:09 Reply

        Il faut savoir que chacune des données est une étude différente qui peut varier sur des aspects :
        la variété de l’aliment ( pomme granny, pomme golden…)
        sur la maturité de l’aliment
        sur la santé des participants (diabétique ou non)
        les quantités
        l’aliment entier versus en jus ou purée

        Aussi, il a été découvert que l’index glycémique d’un repas est affecté par l’index glycémique du repas précédent.

        Pour toutes ces raisons, le chiffre donne une indication et non une exactitude.

        Pour des dattes, je trouve des données allant de 45 à plus de 100 ?!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *